samedi, 27 avril 2013 22:31

Selective Laser Trabeculoplasty

Écrit par
Évaluer cet élément
(10 Votes)

selecta photo1La trabeculoplastie sélective au laser Nd:YAG ou SLT (Selective Laser Trabeculoplasty) est une alternative efficace dans le traitement du glaucome chronique à angle ouvert. Le laser active des cellules situées dans le trabeculum afin d'augmenter sa perméabilité. L'efficacité sur la tension oculaire est équivalente à celui d'une monothérapie par prostaglandines (par exemple: Xalatan, Travatan ou Lumigan).

Il est particulièrement efficace dans les glaucomes suivants:
  • glaucome pseudo-exfoliatif
  • glaucome pigmentaire

La video vous montre que les impacts sont dirigés sur la trabeculum. Il est situé dans l'angle entre la cornée et l'iris et forme une sorte de filtre par lequel s'évacue l'humeur aqueuse de l'oeil. Le laser SLT active des cellules pigmentées du trabeculum qui vont avoir une activité d'absorption des débris plus grande. Un effet thermique va également contracter les fibres du trabeculum et augmenter les espaces entre les mailles du filtre. La filtration trabéculaire sera donc significativement augmentée.

"Selective" dans SLT signifie que seules certaines cellules sont activées, et que l'effet thermique ne provoque pas de lesion du trabéculum. Il est à comparer à une technique plus ancienne ALT (Argon Laser Trabeculoplasty) dont les effets sur le trabeculum étaient moins selectifs, puisque toutes les cellules du trabeculum sont stimulées et les impacts étaient visibles signifiant la présence de lesions thermiques.

Le SLT peut être réalisé en première intention afin d'éviter une instillation chronique d'un collyre. Il  peut être également utilisé comme traitement adjuvant, c'est-à-dire qu'il va être additionné à un traitement existant insuffisant pour équilibrer le glaucome.

L'effet tensionnel est présent pendant 2 à 4 ans. Le laser est réalisé sur 90° (un quadrant) à 180° (2 quadrants) avec 25 impacts/quadrant sur le trabéculum. Il est possible de répéter le traitement 2 fois à 3 fois sur la même zone. Un patient ne nécessitant qu'une monothérapie peut ainsi éviter l'instillation d'un collyre pendant de nombreuses années.

Les avantages comparatifs à ceux d'un traitement par instillation de gouttes sont multiples:

  • pas d'effets secondaires locaux ou généraux liés à l'instillation chronique de gouttes. Localement, la molécule et/ou le conservateur dans le collyre peuvent provoquer le plus souvent un oeil rouge, sec, une inflammation des paupières, des cils longs et une coloration brune de l'iris. Les béta-bloquants, d'une efficacité inférieure aux prostaglandines, peuvent provoquer des effets secondaires généraux comme l'asthme, une diminition ou irrégularité du rythme cardiaque, une fatigue, ou une baisse de la libido.
  • une meilleure compliance: le patient n'a plus la crainte d'oublier ses gouttes
  • une économie significative pour la sécurité sociale et le patient

Les effets secondaires du SLT sont limités à une augmentation transitoire de la tension oculaire. Elle est liée à l'inflammation produite par le traitement et est controlée par l'instillation systématique préventive d'un collyre pendant 3 jours. Il n'y a pas d'effet secondaire tardif.

Ce traitement ne dispense évidemment pas le patient d'un suivi régulier du glaucome qui reste une maladie chronique. L'indication du traitement reste également à la discrétion de l'examen clinique de l'ophtalmologiste.

Lu 4308 fois Dernière modification le lundi, 12 août 2013 17:11
Selective Laser Trabeculoplasty - 4.2 out of 5 based on 10 votes
Mamisoa Andriantafika

Ophtalmologue spécialisé en chirurgie réfractive
Ancien Chef de service d'Ophtalmologie - Hôpitaux Iris-Sud, Bruxelles

plus.google.com/116594593807030944156/
Plus dans cette catégorie : « Capsulotomie au laser Nd:YAG